Rechercher

Willier

 

L’entreprise Willier est née en 1906 grâce à l’idée d’un commerçant de Bassano, Pietro Dal Molin, de construire des vélos.

Le surprenant atelier de « chevaux d’acier » situé sur les rives du Brenta à Bassano del Grappa, connait un succès croissant au fil des années.

A la suite de la première Guerre Mondiale, la production des vélos augmente de façon importante grâce au support de Mario Dal Molin, fils de Pietro.

Plus tard, la seconde Guerre Mondiale viendra arrêter la production des vélos pour quelques années. Mais à la fin de celle-ci, la production repart de plus belle, le cyclisme devenant de plus en plus populaire. C’est pour cela que Mario dal Molin décide de fournir des vélos à une équipe professionnelle dont fait parti le trentin Giordano Cottur, très connu grace notamment à sa victoire sur la course amateur Bassano-Montegrappa.

 

vélos  willier disponibles au magasin d'avignon cycles robert

 

Au même moment, Dal Molin décide d’associer le nom de son entreprise à celui de la ville de Trieste. C’est ainsi qu’à l’automne 1945 né la Willier Triestina caractérisée par la couleur rouge Chrome de ses vélos, qui deviendra par la suite la marque authentique de Willier.

L’année suivante l’équipe participera au premier Giro d’Italie d’après guerre, marqué par le duel entre deux grands champions, Coppi et Bartali, obtenant quelques jolis succès. Aux victoires sportives de Willier Triestina, qui fait désormais parti des plus fameux producteurs de vélos en Italie, vient s’ajouter un boom industriel, qui nécessite l’agrandissement de l’usine de production pour pouvoir répondre à la demande. L’entreprise produit alors près de 200 vélos par jour grâce à la participation de 300 employés environ.

Forte de son prestige et des succès déjà obtenus, la Willier acquiert en 1947 pour son équipe, un jeune talent plein d’avenir : Fiornezo Magni. Celui-ci, plutôt que de se retrouver « étouffé » par Bartali et Coppi réussit à gagner le Giro d’Italie 1948.

Cette même année correspond à l’expansion du marché Willier à l’étranger grâce notamment aux victoires d’une équipe professionnelle d’Amérique du Sud.

Les succès obtenus par l’équipe professionnelle lors des saisons suivantes sont de plus en plus nombreux et importants : tour des Flandres, étapes du Tour de France,…

Malheureusement, la période d’euphorie d’immédiat après guerre pour le vélo est suivi de l’arrivée de la moto et des scooters. Toutes les entreprises productrices de vélos subissent un freinage brutal de la demande. En 1952, Willier Triestina est contrainte à fermer ses portes.

La glorieuse histoire de cette entreprise et de son “Gioiello Ramato “ (“bijou chromé) revit aujourd’hui grâce aux frères Gastaldello de Rossano Veneto, qui après avoir relancé l’une des plus belles marques italiennes, ont acquis le marché Willier Triestina en 1969. Aujourd’hui l’entreprise distribue ses vélos dans le monde entier et sponsorise de nombreuses équipes cyclistes de tous types.

 

vélos willier disponibles au magasin cycles robert

UNE HISTOIRE DE SUCCES

Willier Triestina a toujours été liée aux exploits de grands champions du cyclisme. Au cours de l’ère Gastaldello, la première expérience professionnelle commence en 1979 avec l’équipe Mecap Hoonved de Mario Beccia, qui cette année là s’imposera sur une étape du Tour d’Italie. En 1981 vient s’ajouter la Selle San Marco d’Alfio Vandi, vainqueur de la Coppa Placci. Peu de résultats arrivent de par la Selle San Marco (1982), la Mareno (1983) et la Supermercati Brianzoli (1984), mais les succès ne sont pas loin : en 1985, toujours avec la Supermercati Brianzoli, Willier s’impose dans le championnat italien de par l’intermédiaire de Claudio Corti, aussi vainqueur du Giro dell’Umbria et du Giro della Romagna. Par la suite Willier sort du milieu du cyclisme professionnel pour une décennie, afin de revenir par la grande porte en 1995 avec l’équipe Brescialat, qui s’imposera cette année là avec Podenzana sur le tour de Toscane et Piccoli sur la 15ème étape du Tour d’Italie. Entre temps, l’usine s’était déplacée à l’emplacement actuel Via Fratel Venzo à Rossano Veneto. L’année 97 sera une année historique : Willier est le vélo officiel de l’équipe Mercatone Uno, et donc de Marco Pantani. Le pirate est alors au sommet de sa carrière, et après son abandon sur le Tout d’Italie suite à de nombreuses chutes, il se refait sur le Tour de France en remportant les étapes de l’Alpe d’Huez et de Morzine. Entre Lino Gastaldello et Marco Pantani était née une véritable amitié : le champion romagnol allant jusqu’à lui offrir son maillot dédicacé.

Par la suite, Willier s’associe avec Liquigas en 1999 : cette année là Gonchar devient champion du monde de Contre la Montre. Davide Rebellin arrive au sein de l’équipe en 2001 et s’impose immédiatement sur le Tirreno Adriatico.

En 2002, Willier revient avec Mercatone Uno mais Marco Pantani, suite aux diverses affaires l’ayant touché, n’est plus celui des plus belles années.

A partir de 2003, Willier initie une double sponsorization : Lampre et Gerolsteiner. Casagrande d’un coté et Rebellin de l’autre offrent de nombreux succès à willier, qui cette année là deviendra équipe également le champion du monde en titre Igor Astarloa (Lampre). En 2004, Rebellin réalise un véritable exploit en faisant le triplé Amstel, Flèche Wallone et Liège.

Les 2 années suivantes sont marquées par le sponsoring de l’équipe française Cofidis, qui s’imposera sur des étapes du Tour de France (Moncoutié) et d’Espagne (Bertagnolli).

Les dernières années ont été marquées par la consolidation du partenariat avec l’équipe Lampre, dont les fers de lance sont Cunego et Ballan. Mémorables les victoires de Ballan sur le Tour des Flandres 2007 et de Cunego à l’Amstel 2008 ainsi que sur le Tour de Lombardie en 2007 et en 2008. L’apothéose est pour 2008, quand Alessandro Ballan devient champion du monde à Varèse avec Willier, précédant ce jour là son compagnon d’équipe Damiano Cunego.

 

Visitez le site de Willier : http://www.wilier.it/fr